La graphiste de la semaine #12

Leave a Comment

Notre nouvelle graphiste de la semaine s’appelle Chloé Desvenain aka Fakepaper, nom donné à son propre studio de graphisme créé en 2011. Chloé conçoit des projets tant pour le compte de petites structures que pour celui d’agences globales, jonglant ainsi entre communication culturelle, musicale et institutionnelle. Chez Fakepaper, les identités visuelles sont franches, colorées, texturées, et se déclinent sur de nombreux supports.

Quel est ton parcours ?

« Scolairement parlant », j’ai un parcours très classique. J’ai fait un bac littéraire option de spécialité Arts Plastiques puis une Mise À Niveau Arts Appliqués, suivi d’un BTS Communication Visuelle. J’ai ensuite fait un bref passage d’un an à la fac d’arts appliqués. Honnêtement, j’y allais la mort dans l’âme mais cette expérience s’est en fait révélée être vraiment bénéfique pour moi. D’une certaine manière, j’ai pu m’émanciper un petit peu des schémas d’apprentissage que je répétais de manière trop systématique sans même m’en rendre compte. À l’issue de cette année-ci, j’ai fait un DSAA puis un Master Recherche à la fac (encore) mais que je n’ai pas été au terme. J’ai commencé à travailler pendant l’année universitaire et sur le moment, je n’ai pas vraiment vu l’intérêt d’aller jusqu’à l’obtention du diplôme.
En disant tout ça, je me rends compte que la plupart des formations que j’ai faites ont, entre-temps été réformées et n’ont donc plus le même nom… petit coup de vieux là… ahah Enfin bref, suite à cela, par l’intermédiaire d’un ancien prof, j’ai commencé à travailler pour Peugeot-Citröen (oui oui) pendant environ un an avant de me « lancer » en freelance.




Sur ton portfolio, certains projets ont un design nous rappelant le graphisme des années 90 (ce genre de motifs un peu dingues mais bien stylés que l'on peut retrouver sur les chemises de Parker Lewis). As-tu une affection particulière pour ces années là ?

Ahahah ah bon?!? je n’avais jamais envisagé ma production sous cet angle-là! Non, je n’ai pas spécialement d’affection pour les années 90 mais c’est vrai que j’aime la couleur et le principe de petits motifs géométriques répétitifs donc oui, peut-être que tout ça mixé donne une esthétique 90. En fait, je crois que je vais assez naturellement vers des motifs géométriques simples à la limite de l’écriture pictographique. Je peux ensuite les traiter de manière vectorielle mais aussi les reproduire et les agencer avec des outils plus plastiques, peu importe, cela dépend du projet et de ce qu’ils doivent véhiculer. Mais, en revanche, c’est vrai que j’ai une petite prédilection pour les motifs que je trouve ludiques tout en étant particulièrement efficaces d’un point de vue identitaire.

A ce propos, quelles sont tes influences ?

C’est cliché mais je n’en ai pas vraiment. Enfin pas de précises en tous cas… si ce n’est que je suis plutôt sensible à l’abstraction, la couleur et au mouvement. Donc assez logiquement : le fauvisme, l’action painting, l’expressionnisme abstrait etc même si tout cela n’est pas très contemporain.




Ta dernière collaboration ?

Je ne peux pas vraiment en parler car le projet n’est pas encore sorti mais je suis en train de collaborer sur une identité visuelle avec Inès Longevial dont j’apprécie tout autant le travail que la personnalité.

Choisi un de tes travaux / projets, et explique-nous pourquoi c’est ton préféré.

Je vais être rabat-joie mais je ne peux pas en choisir un, plusieurs projets ont été importants pour moi. Et puis le choix serait aussi déterminé par l’intérêt du projet en lui-même bien sûr mais aussi par les relations que j’entretiens avec les commanditaires, par la liberté qui m’a été laissée, la fluidité des échanges etc. Donc, pour ne pas éluder complètement la question, j’ai beaucoup aimé travailler sur les identités de Noir Gaazol, Da Graziella, Hello Birds, Agence LFM, d’Arte Playground avec le Studio Fables… pour ne citer qu’eux mais il y en a d’autres. Ce sont tous des projets qui m’ont fait évoluer dans la pratique de mon métier.






Quels sont tes plans pour l’avenir ?

Je n’en ai pas vraiment mais j’aimerai multiplier les collaborations avec des gens de plusieurs horizons afin d’expérimenter des supports que je n’ai pas encore abordé. Et puis continuer de développer et de faire évoluer ma pratique, pour avancer tout simplement.

Coup de cœur du moment ? (graphiste, innovation, agence…) ?

Deux copains, Pierre Manas et Timothy Durand, ont récemment crée « Maud Supplies » un label de design de meubles et objets. Ils conçoivent des petits objets ou des meubles du quotidien en bois, métal ou les deux. Leurs conceptions sont humbles et honnêtes, très justes à mon goût. C’est le tout début donc il n’y a pas encore de site mais on peut déjà avoir un aperçu sur instagram : https://www.instagram.com/maudsupplies/

Ce que tu écoutes en travaillant ?

Ça dépend vraiment des jours mais généralement j’écoute la radio le matin puis de la musique l’après-midi. Le genre musical dépend de l’humeur, du degré de concentration recherché, de mes lubbies du moment etc. Sinon, comme tout le monde, j’ai des playlists « Easy » ou « Loose » que j’écoute le plus souvent hors-ligne ahaha!

Un conseil à donner / message à faire passer ?

C’est très certainement mièvre mais : se faire confiance.

Links


0 commentaires :

Enregistrer un commentaire