La galerie Martel consacre une exposition inédite à Charles Burns

Leave a Comment
© Charles Burns / Cornélius 2016
Jusqu’au 3 décembre, venez découvrir en avant-première les deux derniers ouvrages de Charles Burns, « Love Nest » et « Vortex », dans le cadre d’une exposition dédiée à l’auteur. Des visuels et une narration toujours aussi forte et envoûtante !

Charles Burns est une figure mythique des comics américains, et particulièrement des bandes dessinées underground. « Black Hole » est l’un de ses best-seller et raconte l’histoire d’une maladie qui contamine sexuellement les adolescents en leur faisant subir d’étranges mutations physiques. On lui connait aussi la trilogie « Toxic » qui compte les aventures d’un double parodique de Tintin, accro aux drogues. On est décidément loin de s’ennuyer avec ce cher Burns. Son trait graphique est aussi mis en avant dans de nombreuses expositions. Celle-ci vous propose de découvrir ses deux derniers ouvrages « Vortex » et « Love Nest » qui ne sortent officiellement qu’en novembre mais dont vous pourrez vous procurer des exemplaires à la galerie Martel. Sublime et angoissant à souhait.


© Charles Burns / Cornélius 2016
Charles Burns a grandi aux Etats Unis dans les années 1960 sous l’influence des premières séries à succès et des films de monstres de Roger Corman (considéré aussi comme le « roi des rois » de la série B). Cette inspiration sombre et fantastique imprégnera alors tous ses travaux, jusqu’à aujourd’hui, et lui permettra d’avoir un style unique et immédiatement identifiable. Mêlant froideur et sensualité, les créations de Charles Burns sont pleines de mystère et de beauté et nous font pénétrer à chaque ouvrage dans une nouvelle expérience narrative.

Deux nouveaux ouvrages à découvrir en exclusivité à la galerie Martel

« Love Nest » est incontestablement l’ouvrage le plus attendu de Charles Burns, et c’est dire, les fans auront patienté deux longues années avant de pouvoir enfin le savourer. Pour sa nouvelle bande dessinée, l’auteur s’est inspiré des comics à l’eau de rose des années soixante en y associant des éléments de son univers mystérieux et organique, pour un rendu plus que saisissant. Un « Nid d’amour » qui nous ne montre point de dialogue, mais qui offre à la place une succession de petites scènes dramatiques dessinées sur fond de soap opéra et d’allures hitchcokiennes.


© Charles Burns / Cornélius 2016
« Vortex » regroupe une série d’illustrations inédites issues de la fameuse trilogie « Toxic ». Durant les six années nécessaires à la conception de cette trilogie, Charles Burns a développé un incroyable univers propre à cette histoire, fait de planches inédites, de pages de mangas imaginaires, ou encore d’alphabet insolite. « Vortex » est une exploration graphique et nostalgique de cette aventure psychédélique, multipliant ainsi les allers retours et les clins d’œil au travers des trois tomes de la série.

© Charles Burns / Cornélius 2016
Article à retrouver ici 
__
Exposition consacrée à Charles Burns
Jusqu’au 3 décembre 2016
Galerie Martel
17, rue Martel, 75010 Paris

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire