La jungle luxuriante de Broll & Prascida à la Slow Galerie

Leave a Comment


Pour sa première exposition solo, l’illustratrice Anne-Charlotte Laurans alias Broll & Prascida a choisi la Slow Galerie pour dévoiler son univers exotique et créatif. A voir jusqu’au 12 novembre.
Broll & Prascida, un nom qui sonnerait comme le titre d’une revue trendy, l’enseigne d’une marque d’accessoires scandinaves ou même le nom d’un groupe électro pop. Il n’en est rien, et l’explication est en réalité beaucoup plus touchante. Ces deux mots font référence à deux langues imaginaires inventées par le neveu de l’artiste à ses deux ans. Un choix qui représente bien son univers créatif, à la fois insouciant et poétique.

Broll & Prascida aime créer des univers étranges et imaginaires peuplés de bêtes à plumes, à poils et à écailles. Ses œuvres, oniriques à souhait, ne sont pas sans rappeler l’aspect visuel des gravures. En effet, l’artiste dessine en faisant des milliers de petits points avant d’arriver à un résultat fin et minutieux, un vrai travail d’orfèvre.
« Camouflages » est une exposition qui s’intéresse aux métamorphoses et aux jeux visuels. Comme pour le caméléon, les animaux se confondent parmi une jungle dense et sauvage et nous invitent à une partie de cache cache tropical. Et quoi de mieux que laSlow Galerie pour accueillir cet univers si particulier ? La galerie avait déjà réservé un mur végétal pour l’illustratrice Lucille Clerc et ses compositions florales. Par sa conception boisée et pleine de verdure, c’est un endroit qui se marie à merveille avec des expositions de ce style.

Née en 1986, Broll & Prascida s’est formée à l’école d’art Olivier de Serres, a travaillé quelques années en agence de publicité (DA chez TBWA, BETC, Young & Rubicam) avant de choisir le métier d’illustratrice au sein de l’Agence Karine Garnier. Chaque projet porte sa signature, celle d’un dessin remarquable par sa précision et son réalisme, toujours empreint d’une exubérante poésie.

Article à retrouver ici

« Camouflages » de Broll & Prascida
Jusqu’au 12 novembre
Slow Galerie
5 Rue Jean-Pierre Timbaud, 75011 Paris

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire